AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Sherlock - Don’t you want me on the floor, too?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
— PSEUDOs : Dribbly
— CRIMES RÉSOLUS : 21
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : Benedict Cumberbatch
— CRÉDITS : me
— DC&TC : /

— ÂGE DU PERSO : sa belle gueule ne reflète pas vraiment son age, mais monsieur a bien 35 ans , son âge mental quant à lui peut varier entre 8 ans et 99 ans
— NATIONALITÉ : les Holmes sont Anglais, ni plus ni moins, toute autre information est fausse.
— ORIGINAIRE DE : Un petit patelin près de Londres. Pas plus d'infos parce qu'il ne faut quand même pas faire venir ce qui lui sert de parents.
— LIEU D'HABITATION : 221B Backerstreet, ses portes sont ouvertes du Lundi au Samedi de 7h à 22h, mais si vous avez un cas intéressant , frappez.
— MÉTIER : Détective consultant indépendant pour qui veut bien payer, même si Sherlock ne fait pas vraiment de facture. L'argent ne l'intresse pas, c'est plus John qui s'en occupe.
— ARMES DU PERSO : Cela dépend fortement de la situation. Cela peut aller du sarcasme, à l'arme blanche, en passant par le fouet ou la traditionnelle arme à feu.
— AMOUREUSEMENT : gné?
— O. SEXUELLE : Si on devait poser des mots là dessus, ce serait sans doute pansexuel ou deductionsexuel

MessageSujet: Sherlock - Don’t you want me on the floor, too? Dim 19 Jan - 23:05


Sherlock Holmes
«Oh! You meant “Spectacularly ignorant” in a nice way.»

Moi, je suis...

Nom&Prénom? Holmes Sherlock Ϟ Âge? 35 ans Ϟ Métier? détective consultant Ϟ Situation Amoureuse? marié à  la déduction Ϟ Nationalité? Anglais Ϟ Lieu&Date de Naissance? Si vous êtes assez intelligent vous avez déjà l'année de la date , c'est déjà  plus que suffisant Ϟ Aime? violon, Molly Hooper, John Watson, Mrs Hudson, Ϟ Déteste? toute personne ou chose qui n'est pas listé dans la catégorie aime  Ϟ Dominant ou Dominé? dominant Ϟ Peur(s)? la folie, perdre les gens qu'il aime, Moriarty Ϟ Groupe? habitants ou services secrets britanniques


Tout sur toi.


mémoire presque absolue — blessant — maitre de la déduction — sociopathe haute maintenance — loyal — arrogant — grand sang froid et résistance — aveugle a certaines choses comme les réactions humaines — très fort en sarcasme et jeux de société — comportement obsessionnel — intelligent — reste assez renfermé sur lui-même

Sa cuisine set de laboratoire. Il est conseillé de ne pas boire ou consommer tout liquide incolore et inodore car cela pourrait entraîner une mort douloureuse/immédiate. Il lui arrive aussi de conserver des parties du corps humain dans son frigo. Ϟ Il a une relation conflictuelle avec son violon. Tantôt il le déteste, tantôt il l'adore, et en général lors d'épisodes d'ennui , c'est soit le violon soit le mur qui trinque Ϟ Pour être le plus performant possible, il a décidé de ne s'attacher à personne.  Cependant l'arrivée de John l'a secrètement bouleversé parce qu'il n'est certainement pas habitué à quelqu'un qui tient à lui  ( à part sa famille) et il peine à trouver le bon équilibre dans sa relation avec ce cher médecin. Tantôt gauche, tantôt distant, il espère juste ne pas le perdre , mais pour le protéger il donnerait vraisemblablement sa vie. Ϟ Alors que tout le monde croit que son esprit est sa meilleure arme, lui considère Molly comme étant son arme secrète. ϞQuand il est seul avec son frère, il joue souvent à Docteur Maboule. Ϟ Sherlock a une mémoire photographique qu'il arrive à compartimenter.  En clair, il oublie rarement quelque chose qu'il a vu, lu ou senti.  Une telle charge d'information peut parfois être difficile à rappeler à la mémoire active et donc il lui arrive des moments de "bugs" où il  fixe un point en silence.Ϟ Même s'il va le nier si on lui le demande.  Il lit et commente les entrées du blog de Watson. Et il lit également tous ses mails, sms et lettres, parce que c'est ce qu'un "roomie"  fait à son autre "roomie"  , enfin, selon Sherlock.  Ϟ Sherlock a fait plusieurs  "missions d'infiltrations"  qui l'ont mené à certains excès qui l'ont menés à certaines cures dont seul Mycroft est au courant. Ϟ Pour décrocher de drogues, prenons par exemple fumer, il est normal pour Sherlock de perdre un peu la tête et de se retrouver être encore plus casse pied d'habitude, ces mots ne correspondent bien entendu en rien à la réalité qui est  bien pire, il n'y a qu'à demander à John.Ϟ Sherlock trouve qu'il a un humour hilarant, mais souvent il est le seul  à le penser.   De ce fait quand il fait des expériences dans le  Tube en se baladant avec un harpon ensanglanté , il n'y a bien que lui qui trouve la réaction des gens fascinante. Ϟ Sherlock n'a jamais arrêté de fumer, il veut juste te faire croire qu'il a arrêté de fumer


Derrière l'écran ?

Ton nom&pseudo? Dribbly/ K' Ϟ Age? 22 Ϟ Ce que tu aimes dans la vie? dormir, internet, la torture par des séries Ϟ Série(s) Préférée(s)? Sherlock, Dracula, The Originals, Orange is the New Black, Doctor Who, SG1 , Chicago Fire, Person of Interest   Ϟ Ta présence? normalement 6/7 ça dépend de ce que j'ai à faire Ϟ Ce que tu penses du forum? en rouge et noir *arrête de chanter*  très bien fait Ϟ Comment as-tu connu le forum? la bibiche qui joue Watson Ϟ Un truc en +? baby you spin me right round baby right round.



Dernière édition par Sherlock Holmes le Dim 16 Fév - 21:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
— PSEUDOs : Dribbly
— CRIMES RÉSOLUS : 21
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : Benedict Cumberbatch
— CRÉDITS : me
— DC&TC : /

— ÂGE DU PERSO : sa belle gueule ne reflète pas vraiment son age, mais monsieur a bien 35 ans , son âge mental quant à lui peut varier entre 8 ans et 99 ans
— NATIONALITÉ : les Holmes sont Anglais, ni plus ni moins, toute autre information est fausse.
— ORIGINAIRE DE : Un petit patelin près de Londres. Pas plus d'infos parce qu'il ne faut quand même pas faire venir ce qui lui sert de parents.
— LIEU D'HABITATION : 221B Backerstreet, ses portes sont ouvertes du Lundi au Samedi de 7h à 22h, mais si vous avez un cas intéressant , frappez.
— MÉTIER : Détective consultant indépendant pour qui veut bien payer, même si Sherlock ne fait pas vraiment de facture. L'argent ne l'intresse pas, c'est plus John qui s'en occupe.
— ARMES DU PERSO : Cela dépend fortement de la situation. Cela peut aller du sarcasme, à l'arme blanche, en passant par le fouet ou la traditionnelle arme à feu.
— AMOUREUSEMENT : gné?
— O. SEXUELLE : Si on devait poser des mots là dessus, ce serait sans doute pansexuel ou deductionsexuel

MessageSujet: Re: Sherlock - Don’t you want me on the floor, too? Dim 19 Jan - 23:06


This is my life
« Citation à ton goût. »

I. This is the start.

En voyant un homme comme Sherlock, on peut bien se demander comment il était en tant qu’enfant, dans quel environnement il a grandi pour devenir l’homme qu’il est aujourd’hui.  Et bien, c’est simple.  Sherlock est né dans une famille tout ce qu’il y a de plus normal, avec des parents tout ce qu’il y a de plus normal.  Sa mère fit le choix de ne pas le scolariser lui et son frère, notamment parce qu’elle voulait leur donner une bonne éducation.  Il ne fallait attendre guère longtemps pour voir que Sherlock tout comme Mycroft avait hérité de l’intelligence maternelle.  Le jeune garçon bien que brillant, a toujours vécu dans l’ombre de son frère, à force quand quelqu’un vous dit  qu’il est plus intelligent et que vous êtes un stupide petit garçon vous vous trouvez devant deux options :  le croire ou prouver le contraire.   Sherlock emprunta le chemin de la deuxième option.  Toujours plus haut, toujours plus fort, et toujours plus tordu.  La rivalité entre les deux frères occupait la majeur partie du temps du jeune Holmes et il fallait dire qu’il se plaisait dans cette certaine routine, parce que Sherlock n’aimait pas du tout les changements qu’il ne pouvait prévoir.

Et quel changement arriva quand du jour au lendemain, ses parents décidèrent de le mettre lui et son frère à l’école.  Dire que la période d’ajustement fut difficile est sans doute un doux euphémisme, notamment parce qu’à cet âge-là , on est l’écho d’une société qui n’accepte pas ce qui est différent.  Sherlock n’a jamais été une perle avec les autres, et après moqueries et mobbing, il a tout bonnement décidé de jouer au jeu du chat arrosé.  Pour éviter les coups, pour avoir le jeu en main, il développa ses sens de déductions, juste pour pouvoir anticiper les actions des autres.  De plus, vu qu’il passait le plus clair de son temps  à observer les autres et causer des « problèmes »  pour après les résoudre, il se fit rapidement une réputation, lui et son frère d’ailleurs. Il eut son bac à 15 ans et passa les prochaines années de sa vie à bouger, étudier, et bouger.  Sa soif de savoir, mais aussi de découvrir les choses impossibles, firent qu’il resta un électron libre durant un certain temps avant de vraiment attirer l’attention du MI6  en s’intéressant à une affaire classé secret d’état.  C’est comme cela qu’il termina à travers pour eux.  Ce n’était pas le chemin conventionnel tel l’avait emprunté Mycroft, mais  Sherlock y trouvait son compte.  Faire ces missions, déduire, presque se faire tuer.   Le jeu avait finalement commencé pour lui et il pouvait assouvir ses pulsions sans aucun remords ou jugement.  

Ce qui le fit revenir à Londres, est plus une lassitude qu’un véritable choix.  Oui bon, on lui a gentiment demandé de retourner à la vie civile car cela était plus bénéfique pour l’Angleterre ou du moins c’est ce que la version officielle disait.  Il lui fallait du temps avant de reprendre son studio à Bakerstreet et il faut dire qu’il n’y a pas vraiment fait d’effort pour la décoration.  Et pourtant dans le foutoir qu’est cet appartement, il y a une certaine logique que seul Sherlock sait suivre.  Dans sa nouvelle fonction de détective car bien entendu  cela devait être détective car  Sherlock déteste l’autorité pour travailler au sein même de la police , il s’est rapidement rendu compte que travailler seul n’était pas des plus agréable.  Bien entendu, il était un homme qui croyait en l’adage : on n’est pas mieux servi que par soi-même, mais pour avancer dans ses enquêtes, il lui fallait un autre esprit, qui pourrait lui permettre de construire les ponts dans sa réflexion quand il ne pouvait le faire lui-même.  Petit à petit, il a appris à tolérer Miss Hudson et même à donner du crédit à  Graysom, no George….peu importe  Lestrade. Le parfait  colocataire se présenta alors qu’il allait sérieusement abandonner l’idée  et répondait au doux petit nom de  John  Watson.



II. This is the end.

Qui aurait cru, qu’un homme rencontré et entrainé dans une enquête policière deviendrait son seul et unique ami.  Dès que Sherlock avait vu John, il y avait quelque chose en lui qui lui disait que c’était le candidat parfait. Le soldat revenu du front souffrant de SSPT et en quête du même style de vie rempli d’adrénaline qu’il avait eu au front. De plus John était fasciné par ses  talents et ça c’était quelque chose que Sherlock n’avait pas eu le plaisir de voir depuis longtemps.  En général, les gens ne faisait que hocher de la tête et voilà tout.  Il s’avéra que l’ajout de Watson dans sa vie fut probablement le meilleur choix qu’il ait fait.  Il était un atout dans toutes les enquêtes qu’ils menaient et John complétait Sherlock d’une façon bien particulière.  Sherlock ne l’avouera sans doute pas, mais certaines conclusions auraient été impossibles sans l’intervention de son partenaire. Et en plus de pouvoir conclure ses affaires, il avait quelqu’un avec qui partager ces moments uniques comme l’excitation de la chasse par exemple. Et John lui offrait une publicité inespéré avec son blog, qui bien qu’un peu trop romancé à son goût était un bon lieu d’échange et surtout à surveiller.

Et puis arriva  la femme qui changera la donne.  La seule femme qui prit Sherlock de court.  Irène Adler. Sans doute la femme parfaite, et sans doute la seule à  mener le fouet aussi bien que lui.  Quoiqu’il en soit, après joué au jeu du chat et de la souris et lui avoir épargné  un sort fatal,  Sherlock ne s’est jamais vraiment débarrassé d’elle, car elle est toujours dans un coin de sa tête, en train de le distraire de ses priorités et réflexions.  D’ailleurs, secrètement il espère qu’ils se rencontrent à nouveau, car  Sherlock aime le jeu et la Femme est un jeu dangereux.  

Cependant, ce qui inquiète plus Sherlock  c’est la présence constante de Moriarty.  Cet homme est devenu sans aucun doute sa nouvelle obsession et peut-être bien sa plus grande peur, car alors que tout le monde croit qu’il est fou, Sherlock sait que c’est une folie calculée et que lui aussi aurait pu terminer comme Moriarty.  Son esprit le fascine, il le voit comme un challenge, car cela fait bien longtemps qu’il n’a pas eu à traquer et attraper un criminel aussi brillant que lui. Un criminel qui est sans aucun doute son Némésis.  Au point que Sherlock aimerait bien recommencer à fumer rien que pour évacuer la tension lié à cet homme. Et également la frustration.  Une frustration dont John fait chaque jour les frais car il n'y a rien de pire qu'un Sherlock frustré, entravé, qui s'ennuie.  C'est une véritable bombe à retardement qui quand on lui laisse trop de temps libre, pourrait causer la troisième guerre mondiale rien que pour pouvoir trouver le temps moins long, au grand dam de son frère bien entendu
.



Dernière édition par Sherlock Holmes le Dim 16 Fév - 21:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Sherlock - Don’t you want me on the floor, too? Dim 19 Jan - 23:36

Bienvenue petit dragon *out* !
Bonne chance pour ta fiche !
Si t'as des questions n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas

THE SINNER MAN ♦ CRIMINEL
avatar
— PSEUDOs : — Mister Burglar. • Gin
— CRIMES RÉSOLUS : 112
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : Le beau et talentueux Andrew Scott.
— CRÉDITS : tumblr & bazzart & moi.
— DC&TC : David-P. Atkins l'avaleur de donuts, Andrew Jahensey le drogué & Clive le strip-danseur.

— ÂGE DU PERSO : Moriarty possède ni plus, ni moins que trente et un ans. Il le vit plutôt bien, enfin, il n'en a rien à faire à vrai dire.
— NATIONALITÉ : L'on pense qu'il est Londonien, mais pourtant, ce n'est pas du tout le cas. Oui, il a les passeports, mais non il n'est pas Anglais ; mais Irlandais.
— ORIGINAIRE DE : James est originaire de Dublin, la capitale de l'Irlande. Ca s'entend à son accent irish.
— LIEU D'HABITATION : Seul ses plus proches bras droits le savent, et encore... Donc je ne pense pas pouvoir vous le communiquer.
— MÉTIER : Criminel Consultant. Terme qu'il s'est bien-sûr inventé, tout comme Sherlock Holmes se fait appeller Détective Consultant. En gros, on le paye pour commetre des crimes.
— ARMES DU PERSO : Sebastian est son arme la plus sûre et la plus fidèle, qui en général ne rate jamais son coup comme il est tireur d'élite. Sinon, il garde toujours un revolver sur lui.
— AMOUREUSEMENT : Moriarty, aimer ? La bonne blague... Il n'a d'yeux que pour Sherlock, certes. Mais du point de vue connaissance personelle, je pourrais dire que Sebastian Moran est la personne qui lui est la plus... chère ?
— O. SEXUELLE : Il n'a que faire de ça. Tant que les gens lui servent, homme, ou femme, de là même à devoir aller jusqu'au lit... Ca n'a pas d'importance.

MessageSujet: Re: Sherlock - Don’t you want me on the floor, too? Dim 19 Jan - 23:36

Gasp.

Sherlock.  Bave *headshoot*

Bienvenue parmi nous, honey ! On t'attendais grace à Watson, faut dire que tu t'es fait demander car on a voulu prendre à de nombreuses reprises ta place tu sais ?  Héhé... <3 Heureusement que l'adorable, le magnifique, le sublime, le machiavélique Momo était là pour te réserver l'avatar... On dit quoi, hein ?  Hmm? *ok je sais où est la sortie, on pousse pas !*

Enfin bref ; je te souhaite une bonne chance pour ta fiche et si tu as une éventuelle question, n'hésite pas à contacter Julian ou moi-même (contacte-moi Sherlock, contacte-moiiiii  Bave ) .

Bon courage pour le reste de ta fiche !  Héhé... <3 

_________________
every fairytale
needs a good old-fashioned villain







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Sherlock - Don’t you want me on the floor, too? Mar 21 Jan - 9:50

Couché Jimbo!! Celui-là l'est à moi!

sinon, yes yes I want you on the floor....  Bave -and anywhere else too-

Ma poule, tu sais déjà ce que je vais dire alors on va s'épargner ce déballage de sentiments hein XD  Ahahahah ! 
Hâte de te lire ma poule en tout cas  Shine
Revenir en haut Aller en bas

avatar
— PSEUDOs : Dribbly
— CRIMES RÉSOLUS : 21
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : Benedict Cumberbatch
— CRÉDITS : me
— DC&TC : /

— ÂGE DU PERSO : sa belle gueule ne reflète pas vraiment son age, mais monsieur a bien 35 ans , son âge mental quant à lui peut varier entre 8 ans et 99 ans
— NATIONALITÉ : les Holmes sont Anglais, ni plus ni moins, toute autre information est fausse.
— ORIGINAIRE DE : Un petit patelin près de Londres. Pas plus d'infos parce qu'il ne faut quand même pas faire venir ce qui lui sert de parents.
— LIEU D'HABITATION : 221B Backerstreet, ses portes sont ouvertes du Lundi au Samedi de 7h à 22h, mais si vous avez un cas intéressant , frappez.
— MÉTIER : Détective consultant indépendant pour qui veut bien payer, même si Sherlock ne fait pas vraiment de facture. L'argent ne l'intresse pas, c'est plus John qui s'en occupe.
— ARMES DU PERSO : Cela dépend fortement de la situation. Cela peut aller du sarcasme, à l'arme blanche, en passant par le fouet ou la traditionnelle arme à feu.
— AMOUREUSEMENT : gné?
— O. SEXUELLE : Si on devait poser des mots là dessus, ce serait sans doute pansexuel ou deductionsexuel

MessageSujet: Re: Sherlock - Don’t you want me on the floor, too? Mer 22 Jan - 19:48



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
— PSEUDOs : Dribbly
— CRIMES RÉSOLUS : 21
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : Benedict Cumberbatch
— CRÉDITS : me
— DC&TC : /

— ÂGE DU PERSO : sa belle gueule ne reflète pas vraiment son age, mais monsieur a bien 35 ans , son âge mental quant à lui peut varier entre 8 ans et 99 ans
— NATIONALITÉ : les Holmes sont Anglais, ni plus ni moins, toute autre information est fausse.
— ORIGINAIRE DE : Un petit patelin près de Londres. Pas plus d'infos parce qu'il ne faut quand même pas faire venir ce qui lui sert de parents.
— LIEU D'HABITATION : 221B Backerstreet, ses portes sont ouvertes du Lundi au Samedi de 7h à 22h, mais si vous avez un cas intéressant , frappez.
— MÉTIER : Détective consultant indépendant pour qui veut bien payer, même si Sherlock ne fait pas vraiment de facture. L'argent ne l'intresse pas, c'est plus John qui s'en occupe.
— ARMES DU PERSO : Cela dépend fortement de la situation. Cela peut aller du sarcasme, à l'arme blanche, en passant par le fouet ou la traditionnelle arme à feu.
— AMOUREUSEMENT : gné?
— O. SEXUELLE : Si on devait poser des mots là dessus, ce serait sans doute pansexuel ou deductionsexuel

MessageSujet: Re: Sherlock - Don’t you want me on the floor, too? Dim 16 Fév - 21:43

Fiche terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THE SINNER MAN ♦ CRIMINEL
avatar
— PSEUDOs : — Mister Burglar. • Gin
— CRIMES RÉSOLUS : 112
— DISPONIBILITÉ RPs :
  • ✓ Disponible
— AVATAR : Le beau et talentueux Andrew Scott.
— CRÉDITS : tumblr & bazzart & moi.
— DC&TC : David-P. Atkins l'avaleur de donuts, Andrew Jahensey le drogué & Clive le strip-danseur.

— ÂGE DU PERSO : Moriarty possède ni plus, ni moins que trente et un ans. Il le vit plutôt bien, enfin, il n'en a rien à faire à vrai dire.
— NATIONALITÉ : L'on pense qu'il est Londonien, mais pourtant, ce n'est pas du tout le cas. Oui, il a les passeports, mais non il n'est pas Anglais ; mais Irlandais.
— ORIGINAIRE DE : James est originaire de Dublin, la capitale de l'Irlande. Ca s'entend à son accent irish.
— LIEU D'HABITATION : Seul ses plus proches bras droits le savent, et encore... Donc je ne pense pas pouvoir vous le communiquer.
— MÉTIER : Criminel Consultant. Terme qu'il s'est bien-sûr inventé, tout comme Sherlock Holmes se fait appeller Détective Consultant. En gros, on le paye pour commetre des crimes.
— ARMES DU PERSO : Sebastian est son arme la plus sûre et la plus fidèle, qui en général ne rate jamais son coup comme il est tireur d'élite. Sinon, il garde toujours un revolver sur lui.
— AMOUREUSEMENT : Moriarty, aimer ? La bonne blague... Il n'a d'yeux que pour Sherlock, certes. Mais du point de vue connaissance personelle, je pourrais dire que Sebastian Moran est la personne qui lui est la plus... chère ?
— O. SEXUELLE : Il n'a que faire de ça. Tant que les gens lui servent, homme, ou femme, de là même à devoir aller jusqu'au lit... Ca n'a pas d'importance.

MessageSujet: Re: Sherlock - Don’t you want me on the floor, too? Lun 17 Fév - 11:44


Tu es validé, Sherlock !
« bravo, bravo et encore bravo ! »


Ϟ Avis sur la fiche.

Sherloooock !  Héhé... <3 Bon ! J'ai lu ta fiche et franchement, tout est  perfect ♥️ J'aime bien ton style d'écriture, simple, efficace, ça se lit facilement, quoi de plus à demander ?!  woooow ! C'est avec plaisir que je t'annonce que tu es validé  woooow ! J'espère que tu t'amuseras bien ici, et tout le tralala ! N'hésites pas à contacter le staff surtout !  Héhé... <3  

COOL, J'SUIS VALIDÉ !
... Mais, et maintenant ?

Maintenant mon brave, je t'invite à te créer une relationship ici ; c'est conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. ici, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair ! Quand à cette section, il t'est possible de passer des petites annonces comiques sur le forums, qui défileront. Ah tien, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Va y donc.

Plus sérieux à présent ; si tu a un personnage en commun avec le tien et que tu veux le proposer aux autres possibles joueurs, tu peux créer ton propre prédéfini ici ! Enfin, quant l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin ; n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton acteur, merci ! Cela évitera les doublons.

Maintenant, préparez vos fish an' chips et vos tea party car voilà la partie la mieux arrosée ! Je t'invite à flooder un max pour faire vivre le forum, ainsi que de jouer aux jeux ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombres de messages pour d'éventuels doubles comptes !



Et voilà, je t'ai tout dit à présent. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, Sherlock... En espérant que tu survives à Londres !



_________________
every fairytale
needs a good old-fashioned villain







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sherlock - Don’t you want me on the floor, too?

Revenir en haut Aller en bas

Sherlock - Don’t you want me on the floor, too?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Sherlock
» Sherlock ••• TRAILER CHRISTMAS SPECIAL
» L'orchidée est la victime du cynisme — Sherlock.
» Don’t blame Haitians for election fiasco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I AM SHER—LOCKED. :: Game is On :: Identity Room :: Présentations validées-